Stress part 1 : Apprendre à gérer son temps et ses priorités

Si on laisse le malaise s’enraciner, il peut faire très mal et conduire tout droit au burn-out. Sport au travail vous révèle comment s’organiser pour palier au stress quotidien, à travers une série d’articles utiles à chacun. Pour l’heure, voyons ensemble comment gérer son temps et ses priorités pour réduire les sources de votre stress.

Aujourd’hui dans beaucoup de métier, comme dans le milieu des cadres en entreprise, le timing imposé et les différentes tâches à conduire et organiser dans le temps génèrent de l’anxiété et une certaine fatigue psychologique. Cela vous arrive certainement de ne pas prendre du temps pour souffler et même pouvoir faire un peu d’exercice. Voici donc 5 méthodes pour éviter de couler sous les tâches multiples du quotidien :

  • La matrice Eisenhower : 

Cet ancien président des Etats Unis, dit-on, hiérarchisait ses taches en les classant selon deux critères, l’urgence et l’importance. Ce qui formaient les deux axes d’une matrice de quartes cases. Les choses urgentes et importantes sont prioritaires, viennent ensuite les tâches urgentes mais non importantes, puis les tâches importantes mais non urgentes. Bien entendue, reste les tâches non urgentes ni importantes qui sont soit à déléguer ou à supprimer.

  • La technique David Allen : 

David Allen est un consultant en productivité Américain qui propose lui de lister l’ensemble des tâches en commençant par la plus simple. Subdivisés en petites actions anodines, les projets les plus intimidants deviennent ainsi abordables et génèrent moins de stress. Par exemple, à titre anecdotique, vous devez ressouder une équipe de travail dans laquelle la mauvaise ambiance à fini par régner. Vous devrez d’abord notez « Réserver un coach chez Sport au travail pour créer des bons moments en commun. » Par la suite, « Faire retranscrire cette bonnes expérience au quotidien. » … ect. En claire faites avancer les choses petit à petit.

  • Les listes de Brian Tracy :

Ici, le principe est de lister vos tâches sous 4 parties. Ainsi, on classe les choses importantes à faire dans l’année, puis de façon mensuelle, puis hebdomadaire et enfin quotidiennement. « Brian Tracy insiste sur la planification et l’importance d’y consacrer un minimum de temps et en cela cette démarche est inintéressante. »

  • Le système des 5S :

Issus de l’industrie Japonaise, cette technique consiste à produire durablement de l’ordre dans son espace de travail en cinq étapes : Seiri (trier, éliminer les choses inutiles), Seiton (ranger son bureau intelligemment), Seiso (nettoyer régulièrement), Seiketsu (ordonner, standardiser la façon de nommer ses fichier informatiques, par exemple) et Shitsuke (faire durer cette dynamique sur le long terme).

  • Le planning Nerac :

Cette technique découle de la célèbre loi de Murphy selon laquelle un imprévu finira toujours par arriver. Nerac signifie « Noter les activités à réaliser », « Estimer leur durée respective. », « Réserver du temps pour les imprévus », « Arbitrer par priorité » et « Contrôler le suivi des activités ». En effet, cela pourrait palier en partie le fait que « en moyenne 30 % du temps est perdu du fait des aléas. » Et ainsi vivre plus sereinement.

Concrètement, chaque méthode pourrait vous être bénéfique. Choisissez la votre et prenez ainsi le dessus sur le stress et les angoisses du quotidien. Mais avant de vous laisser aller organiser votre nouvelle manière d’organiser votre temps, notez bien que les logiciels de gestion de temps qui se multiplient de nos jours (Nozbe …) ne vous rendrons pas plus organisé. « Aucun logiciel ne peut se substituer à une réflexion sur sa gestion du temps et sur la démarche à adopter pour l’améliorer. »

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*